Créer un site de niche à succès : le guide pour se lancer

Site de niche

Vous désirez vous lancer dans le business des sites de niche ? Vous ne savez pas par quel bout vous y prendre et la tâche semble insurmontable tellement celle-ci est grande. Il est vrai que, lorsque l’on débute dans ce business en ligne et que l’on n’a aucune connaissance dans le milieu ni même de connaissance technique, la partie pourrait sembler perdue d’avance.

Pourtant, nous sommes en 2023. Aujourd’hui, les choses sont beaucoup plus faciles que par le passé. Vous pouvez disposer à loisir de CMS qualitatif tel que Wordpress qui vous permettent de vous simplifier la vie en matière de gestion de contenu sur votre site internet, chose dont nous ne disposions pas il n’y a encore pas si longtemps que cela.

Vous pouvez, si vous le désirez, déléguer une grande partie des tâches à accomplir pour arriver à vos fins via des sites qui proposent des services à la tâche, par exemple. Tout cela est donc rendu beaucoup plus accessible que par le passé. Aussi, aujourd’hui, nous pouvons dire tranquillement que plus personne n’a plus aucun prétexte pour ne pas considérer créer un site internet de niche avec succès. Les solutions existent pour qui veut s’en donner un minimum la peine.

Le business des sites de niche repose sur deux grands axes : la création de contenu rédactionnel et le processus à suivre dans le but de mettre en avant dans les résultats de recherche de Google ou les SERPS, ce contenu.

La réputation des sites de niche a grandement évolué

Par le passé, ce business de site de niche était assimilé à des MFA pour Made For Adsense, que l’on peut traduire littéralement par “Conçu pour Google”. Ces sites étaient de piètres qualités et les webmasters qui le créaient à la chaîne usaient de techniques douteuses pour mettre en avant le plus possible leur site – mais pouvait-on appelé cela un site, la question se pose ? -. L’objectif était clair. Il s’agissait de concevoir un site internet de piètre qualité mais qui répond aux demandes des internautes qui recherchent la réponse à un problème précis.

Pourquoi concevoir un site de piètre qualité ? C’est simple, pour faire fuir les visiteurs via un clic sur un lien externe qui les renverraient alors vers un site plus qualitatif. Les webmasters qui possédaient des centaines de sites de niche pouvaient alors être payé à chaque fois qu’une personne cliquait sur un lien externe.

Voilà comment les choses fonctionnaient par le passé et voilà à quoi pouvaient ressembler un site de niche. Nous sommes bien loin, de nos jours, de ces considérations. Et heureusement qu’il en est ainsi car il faut bien reconnaître que l’image de ces sites étaient désastreuses mais peu importe, cela rapportait de l’argent aux propriétaires de sites internet.

Aujourd’hui, ce type de site de niche ne fonctionne plus et c’est heureux. Le business des sites de niche, pour que ce dernier soit viable sur le long terme, repose avant tout sur la qualité et non la quantité. Les algorithmes de Google sont devenus très performants, voire très intelligents, sans parler de l’intelligence artificielle qui arrive à grand pas. Le moteur de recherche de référence est, depuis fort longtemps déjà, capable de détecter les sites de niche de mauvaise qualité qui usent de méthodes douteuses (on les nomme Black Hat). Aussitôt un tel site mis en ligne, aussitôt pénalisé. Il n’y a donc aucune raison à s’essayer à la triche en réalisant ce qui, par le passé, était un gage de succès, avec le risque que cela comportait tout de même sur le long terme.

Concevoir un site de niche de qualité est donc obligatoire pour être en mesure d’espérer générer des gains substantiels sur le long terme. Nous allons voir ce que nous entendons par site de niche de qualité car ce terme revêt, en réalité, de nombreux aspects. Retenez, pour l’instant, qu’un bon site de niche, c’est un site qui contient du contenu rédactionnel de qualité, contenu qui apporte une réelle valeur ajoutée. La mise à jour de ce contenu est le gage de davantage de réussite.

Aussi, si vous pensiez que mettre en ligne 2 ou 3 pages de contenu allait suffire pour faire en sorte que l’on puisse parler de site de niche en 2023, vous feriez fausse route. Il en est rien aujourd’hui..

Site de niche
Site de niche, un business accessible à tous sans investissement aucun

De la détermination est nécessaire pour réussir..

C’est pourquoi vous allez devoir faire preuve de détermination pour arriver à votre fin. On ne se lance pas dans la création de sites de niche si, par exemple, l’on n’aime pas écrire du contenu en ligne – encore que, comme nous le verrons ci-après, il est tout à fait possible de déléguer le travail de rédaction ! -. Si le SEO (Search Engine Optimization) et le marketing nous répulse, il est évident également que nous serions mieux inspirés de ne pas nous lancer dans un tel business en ligne.

Le propre du business des sites de niches est qu’il n’apporte pas son lot de résultats de manière instantanée. Et c’est peu de le dire.. En effet, en vous lançant dans le business des sites de niche, vous allez très vite vous rendre compte que les résultats tardent à venir. Ne soyez pas effrayés par ce fait car cela est tout à fait naturel. Il faut laisser le temps au temps.

Votre site doit gagner en autorité petit à petit pour que vous soyez en mesure d’espérer commencer à recevoir des visiteurs sur votre site web et ce, de manière naturelle, c’est à dire via les SERPS de Google. N’espérez donc pas commencer à gagner de l’argent avec votre site de niche avant six bons mois, à moins, bien entendu, d’acheter de la publicité pour obtenir du trafic payant ciblé.

Il faut aussi faire preuve d’intelligence !

La création de sites de niche ne requiert pas uniquement de posséder une sacré dose de détermination et de bonne volonté. Vous allez devoir faire preuve également d’intelligence. Mais, qu’entendons-nous par là ? Non, il ne s’agit pas de posséder un QI élevé pour réussir. La question est : Serez-vous prêts à passer des heures et des heures entières à apprendre ce qu’est le SEO ? Etes-vous de nature curieuse et aimez vous lire ? Si tel n’est pas le cas, il faudra alors envisager de déléguer l’ensemble des tâches à effectuer.

En effet, le principe des sites de niche repose principalement sur le SEO. Si vous ne maîtrisez pas le sujet et que vous souhaitez tout de même tout concevoir par vous mêmes, alors vous courez à votre perte, sachez-le, car vous ferez immanquablement des erreurs qu’il ne vous sera pas possible de rattraper par la suite !

Un site de niche doit être bien architecturé. Les liens internes, qui sont relatifs à la partie Onsite du site, doivent être mis en place dans les règles de l’art en ayant recours à la méthode des silos, par exemple. Bref, vous l’aurez compris, créer un site ne requiert pas simplement de savoir rédiger du contenu. Ce contenu devra être aussi structuré.

Vous devrez également respecter certaines règles Onsite et Offsite pour faire en sorte d’optimiser votre site de niche et surtout pour faire en sorte de rester à l’écart des Google Panda et autres joyeusetés qui risqueraient d’emporter votre site de niche dans les limbes des SERPS de Google.

Par où commencer ?

C’est la question que tout débutant se posera avant de se lancer dans le business des sites de niche. A ces personnes-là, je répondrai “commencez par le commencement, c’est à dire par le choix de la thématique que vous allez traiter”. Ce sujet à lui seul, demandera du temps pour être traité comme il se doit.

Pour répondre à cette question, vous devrez vous demander si vous souhaitez créer un site de niche traitant d’une thématique qui vous plait, que vous connaissez sur le bout des doigts et peu importe si cette thématique et peu rémunératrice. Ou alors, autre direction possible à prendre, celle qui consisterait à passer en revue quelles sont les thématiques qui offrent un taux de rémunération le plus satisfaisant et d’arrêter votre choix à partir de cette simple considération financière. Bien entendu, pour cette deuxième solution, vous délégueriez alors la rédaction de votre contenu, partant du principe que vous n’avez que très peu de connaissance dans la thématique retenue.

La première question à se poser est celle donc relative à la thématique que vous aborderez. Et, comme nous venons de le voir, cette question en posera immédiatement d’autres. Parmi celles-ci, vous devrez jugez par vous-mêmes si vous êtes prêts ou non à dépenser de l’argent de manière régulière et récurrente pour avoir recours aux services d’un rédacteur qualifié, ce qui vous en coûtera entre 1€ et10€ les 100 mots, pour être très large.

Vous avez décidé de créer un site de niche sur un sujet que vous maîtrisez ? Très bien, faites donc en sorte d’analyser les mots clés qui gravitent autour de cette thématique.

Vous avez préféré déléguer le travail de rédaction ? Dans ce cas, vous avez quartier libre pour choisir la thématique appropriée, celle qui sera la plus rémunératrice possible, de préférence.

Déterminez votre niche et travaillez la longue traîne
Déterminez votre niche et travaillez la longue traîne

Thématiques, sous thématiques et niches, quelles différences ?

Parmi les thématiques les plus rémunératrices sur le web, on retrouve les thématiques de la séduction, de la santé, et plus principalement, de la perte de poids, des jeux d’argent en ligne, de la finance, de la voyance et enfin des animaux domestiques. Passez donc en revue ces thématiques et orientez votre choix vers l’une d’entre elles. Ensuite, vous pourrez commencer à réellement entrer dans le vif du sujet, c’est à dire à véritablement trouver une niche.

Vous aurez bien compris, à ce stade, qu’il n’est pas possible de concevoir un site de niche sur un sujet aussi vaste que celui des “animaux”, ni même sur les chiens, par exemple, qui pourrait alors seulement être considérée comme une sous thématique de la thématique “animaux”.

Un site de niche, pour rester dans cette thématique, pourrait alors être un site qui traite du chien berger allemand, ou mieux encore, de comment dresser un chien berger allemand. Un autre type de site de niches pourrait être sur les jouets pour chiens et uniquement sur cette niche-là.

Il est certain que vous ne pourrez jamais apparaître dans les premiers résultats de recherche de Google avec des mots clés tels que “Chien”, tout simplement car la concurrence sur ce type de mots clés génériques est bien trop forte. Vous ne pourriez tout simplement pas lutter ! Vous allez donc devoir affiner cela et c’est bel et bien le propre des sites de niche.

L’idéal sera donc de ne pas chercher à se positionner sur des mots clés trop recherchés mais sur des mots clés moyennement recherchés par les internautes. Vous mettrez alors tout en œuvre pour travailler la longue traîne de cette thématique abordée par la création de contenu bien ciblé sur tel ou tel mots clés.

Il existe des outils pour nous aider à rechercher des mots clés. Grâce à ces outils, vous serez même en mesure d’observer si la concurrence est rude sur ce mot clé. Vous pourrez vous projeter dans le futur grâce aux gains financiers possibles indiquées. Ces outils sont nombreux : SECockpit, Ahref, SEObserver, SEMRush, Ranxplorer, Yooda, UbberSuggest.. à vous de déterminer quel sera le meilleur pour vous. Il existe également des outils gratuits, bien qu’incomplets, qui permettent d’avoir un bon aperçu du potentiel des mots clés en question.

Vous pouvez, par exemple, simplement utiliser Google Sugest afin d’analyser ce que les internautes recherchent le plus comme mot clé de longue traîne. Ah oui, je ne vous l’ai pas dit mais la longue traîne est un mot clé qui est très ciblé, par exemple, le mot clé “chaussure de ville en daim marron” est un mot clé de longue traîne. Ou encore “enceinte portable boss” est un autre mot clé de longue traîne, plus compétitif celui-ci cela dit en passant car il contient un mot clé relatif à une marque.

Il vous sera également possible d’utiliser un des logiciels cités plus haut avec l’offre d’essai proposée. Cette offre vous sera limitée dans le temps. Elle aura au moins pour conséquence de vous apprendre à rechercher des mots clés intéressants par ce biais et ce, sans dépenser un centime.

Le type de rémunération recherché : CPC, CPL ou CPA ?

Après la détermination du choix de la niche à travailler, la deuxième question dont vous devrez traiter est celle relative au type de rémunération que vous souhaiterez mettre en avant. Allez-vous viser la rémunération par CPC (Coût par Clic), au CPL (Coût par Lead) ou au CPA (Coût par Action) ? Cette question est tout aussi déterminante car elle vous donnera une direction à prendre. En effet, en admettant que vous visiez une rémunération au CPC, vous aurez alors pour souci de créer un site qui générera un maximum de trafic.

Dans le cas d’une rémunération au CPA, vous serez davantage concentré sur le fait d’obtenir du trafic ciblé sur votre site, voire même ce que l’on nomme dans le milieu du “trafic chaud”, c’est à dire des visiteurs qui sont prêts à dégainer leur CB car ils recherchent à acheter un produit en particulier.

La rémunération au CPC nous fera plus penser aux sites MFA. Vous aurez alors principalement pour objectif de vous inscrire sur le programme d’affiliation Adsense. Ce n’est pas le mode de rémunération le plus recherché concernant les sites de niche. La rémunération au CPA sera plus payante sur le long terme, à moins de drainer un trafic énorme sur votre site internet. Il est bon de rappeler que ces différents types d’affiliation peuvent tout à fait se compléter selon les différentes pages de votre propre site web.

Le type de monétisation recherché : affiliation, ventes de produits, formations..

Il existe plusieurs manières de monétiser un site internet. On peut avoir recours à l’affiliation, c’est d’ailleurs le cas dans 80% des cas des sites de niche. On peut également pratiquer la mise en vente de formations en ligne, que ces formations soient les nôtres ou celles d’autres personnes d’ailleurs. On peut encore avoir recours à la sponsorisation. La sponsorisation est un excellement moyen de monétiser son site internet. Ce type de monétisation peut rapporter de l’argent de manière récurrente.

Par exemple, vous permettez à des annonceurs, de figurer sur une ou plusieurs pages de votre site web en échange d’une compensation financière. Toutefois, pour que ce scénario se produise, vous allez devoir travailler dur pour posséder un site qui a acquis de l’autorité naturelle sur la toile, condition sine qua non pour que les annonceurs se précipitent à votre porte.

Un autre type de monétisation auquel vous pourrez avoir recours, c’est celui qui fait appel au dropshipping ou au E-commerce. Cependant, ce type de business est beaucoup plus compliqué qu’il n’y paraît à mettre en œuvre avec succès. Je ne vous conseille pas de vous lancer dans ce type de monétisation si vous vous lancez dans le business des sites de niches.

Finalement, la monétisation qui sera la plus facile à mettre en place, lorsque vous vous lancerez, sera la monétisation par l’affiliation, et, plus précisément l’affiliation via le programme d’Amazon Partenaires. C’est la plateforme d’affiliation la plus simple à mettre en œuvre lorsque vous souhaitez faire la promotion de produits physiques (pour les produits digitaux et numériques, Amazon sera moins bien adapté à la situation).

La monétisation par l’affiliation vous donnera l’opportunité de générer des gains via un taux de commissionnement allant de 2% à 70%. Vous retrouverez des taux de commissionnement aussi élevés via une plateforme vendant des produits digitaux telle que, par exemple, la plateforme 1TPE, pour ne citer que cette dernière.

Des taux de commissionnement de 2% seront plus courants dans le cadre de vente de produits physiques de type Hi-fi, Multimédia, Electroménager. C’est le type de monétisation que vous pourrez ainsi obtenir en mettant en avant ce genre de produits via le programme d’affiliation de Darty, par exemple, accessible depuis la régie Awin.

L'affiliation, le meilleur moyen de monétiser un site de niche sans effort
“L’affiliation, le meilleur moyen de monétiser un site de niche” Maximilien Labadie

Combien peut-on espérer gagner en gérant un site de niche ?

C’est LA question à laquelle il n’est pas si simple de répondre tellement les cas et situations peuvent être différents. Pour le dire autrement, une fourchette allant de 30 à 300€ par mois et par site de niche devra, dans un premier temps, être visée par le webmaster. Imaginez un peu si vous possédez une dizaine de site ce que vous pourriez gagner par mois ! L’idée serait de trouver la bonne approche à adopter et à la reproduire autant que faire se peut sur les futurs autres sites de niche que vous ne tarderiez alors pas à reproduire.

Il est tout à fait possible de gagner bien plus que 300€/mois avec un site de niche, sachez-le ! Si votre thématique est bien choisie, si cette dernière draine un trafic ciblé et si vous avez mis tout en œuvre pour que votre site de niche apparaisse dans les 3 premiers résultats de Google, alors, il n’est pas du tout exclu que vous soyez en mesure de générer des revenus allant jusqu’à plusieurs milliers d’euros par mois.

Toutefois attention à ne pas trop s’enthousiasmer. Créer un site de niche, c’est du travail. Il faut non seulement dépenser de l’énergie pour faire avancer le projet et ce, que l’on délègue ou non une ou toute les tâches qui incombent à la création du projet. Mais, il faut aussi faire preuve de patience. Un site ne pourra jamais en quelques jours seulement, devenir une référence sur le web et drainer du trafic gratuit par les SERPS de Google.

Travailler au développement de l’autorité de son site de niche

C’est ici qu’entre en jeu la notion de SEO. Pour qu’un site soit bien positionné dans les SERPS, vous allez devoir tout mettre en œuvre pour faire de lui un site d’autorité. Pour ce faire, vous allez devoir partir à la recherche de backlinks. Les backlinks ou “lien de retour” sont des liens qui sont disposés sur des sites concurrents – ou des sites partenaires, et vous apprendrez d’ailleurs très vite à nouer des partenariats avec vos concurrents ! – et qui renvoient vers votre propre site.

Plus votre site possèdera des backlinks, plus son autorité sera grande du point de vue de Google. Mais attention, il ne sera pas question de tricher en créant des liens artificiels. Comme nous avons pu l’évoquer en introduction, nous sommes en 2023 et non plus dans les années 2000, les choses ont considérablement évolué depuis !

Il y a plusieurs façons d’obtenir des backlinks. Vous pouvez contacter des webmasters qui possèdent un site traitant de la même thématique que vous, ou, mieux encore, d’une thématique annexe et leur proposer de faire un échange de liens. Toutefois, cette façon de faire n’est pas la meilleure. Celle-ci peut d’ailleurs même parfois être très mal vue par Google si les échanges de liens se font de manière artificielle. Evitez donc les liens d’échanges réciproques d’un site vers un autre façon A vers B et B vers A. Faites plutôt en sorte créer des liens de A vers B et de B vers C ou de C vers D. Les échanges croisés permettent de semer la confusion et de rester plus naturel aux yeux de Google.

Les échanges ne sont pas la seule manière de procéder pour augmenter son autorité. Vous pouvez tout simplement créer un article de qualité et le proposer à la publication sur un autre site en échange de la présence d’un backlinks. Si votre article apporte une réelle valeur ajoutée au site en question, alors il ne fait aucun doute que le webmaster acceptera votre demande.

Tout ce travail de développement de l’autorité de votre site de niche sera long et chronophage. Vous pourrez déléguer cette partie fastidieuse. Là encore, tout dépendra du budget que vous aurez alloué à votre business car la note peut vite grimper. Entre la délégation de la rédaction et le travail du SEO de votre site de niche, vous allez devoir dépenser une certaine somme d’argent que vous ne serez pas toujours enclins à dépenser.

Aussi, un bon conseil, avant de dépenser des centaines d’euros dans la délégation de travail, commencez donc par mettre la main à la pâte. Vous apprendrez ainsi beaucoup et serez alors en meilleure disposition pour agir au bon moment lorsque des problèmes apparaîtront – et ils apparaîtront à un moment ou un autre soyez-en assurés ! -.

Le SEO inclus également le travail au niveau de la structure même de votre site. Celui-ci devra ainsi posséder une structure cohérente. Il devra être parfaitement codé de sorte que le site soit rapide à charger et qu’il propose une UX expérience utilisateur de très bonne qualité.

La création du site de niche à proprement parler

Nous avons évoqué, jusqu’ici, de nombreux concepts. Cela a pu vous paraître un peu abstrait, surtout si vous n’êtes pas acquis à la cause et que vous ne possédez aucune expérience dans le milieu. Alors, concrètement, comment cela se passe-t-il lorsque l’on désire créer un site de niche ? Quels sont les éléments techniques à prendre en compte avant de se lancer ? Quels sont les pièges à éviter.. Tant de questions auxquelles nous allons essayer de répondre ci-après..

Le choix du CMS

La question devrait être assez vite réglée dans le sens où Wordpress devrait avoir votre préférence si vous vous apprêtez à construire un site de niche. Wordpress est devenu, depuis fort longtemps déjà, la référence des CMS. Au fait, c’est quoi un CMS ? CMS signifie Content Management System que l’on peut traduire par “Système de Gestion de contenu”. C’est grâce à un CMS que vous allez pouvoir gérer votre site de niche, le mettre en ligne, l’actualiser par l’ajout de nouveau contenu..

Vous pourriez également faire le choix d’outils tels qu’Elementor, mais je ne vous le conseille pas pour débuter de faire un tel choix, même si ce type d’outil peut paraître séduisant de prime abord.

Le choix du Nom de domaine

Le nom de domaine, c’est un peu la carte de visite d’un site web. Alors, comment devons-nous choisir un nom de domaine ? Quels sont les éléments qui peuvent faire la différence. Nous aurions tendance à croire que le fait d’acheter un nom de domaine incluant le mot clé dans celui-ci est un atout, pourtant, cela n’est pas toujours le cas, loin de là. Parfois même, lorsque le nom de domaine contient plusieurs mots clés séparés par des tirets, cela peut vite devenir un inconvénient, l’algorithme de Google jugeant alors que vous cherchez à drainer du trafic de manière artificielle.

Vous pouvez opter pour un nom de domaine incluant un mot clé faisant allusion à la thématique que vous avez choisir d’aborder au travers votre site, mais n’essayez pas de trop vous mettre en avant par ce biais, cela n’aurait pour effet que d’agiter un drapeau rouge devant les animaux de Google (Panda, Pingouin..).

Le choix de l’hébergeur

Le choix de l’hébergeur sera moins rédhibitoire que le choix du nom de domaine dans le sens où celui-ci peut évoluer. Il vous sera d’ailleurs fortement recommandé de ne pas adhérer à une offre d’hébergement surdimensionnée. Lorsque vous débutez, vos besoins en termes de bande passante, sont très restreints. Inutile donc de jeter votre argent par les fenêtres. Vous aurez tout loisir, par la suite de faire évoluer votre solution d’hébergement.

Soyez curieux, méthodiques et organisé pour réussir dans le business des sites de niche
Soyez curieux, méthodiques et organisés pour réussir dans le business des sites de niche

Comment s’organiser pour atteindre vos objectifs ?

L’organisation est le maître mot pour réussir dans la vie et, plus que jamais, cela est vrai en ce qui concerne la réussite et le succès dans un business en ligne. Pourquoi cela se confirme-t-il concernant le business des sites de niche ? Tout simplement car diriger des sites de niche requiert de la patience mais aussi de la rigueur. Sans un minimum d’organisation, point de salut.

Existe-t-il des raccourcis ? Si oui, devons-nous les emprunter ?

L’erreur que font les débutants qui se lancent dans ce type de business en ligne, c’est qu’ils ne sont pas assez patients. Les mois passent, les résultats tardent à venir.. alors, ces jeunes propriétaires de sites de niche envisagent d’avoir recours aux techniques de Black Hat, c’est à dire les techniques borderline aux yeux de Google, et ce, afin de prendre des raccourcis.

Pour dire vrai, ces raccourcis existent effectivement, mais, le simple fait de les emprunter vous met en danger, pire que cela, en ayant recours à de telles techniques Black Hat, vous courrez droit au désastre. Votre site s’apprête à être pénalisé par Google dans les six mois à venir, c’est écrit par avance.

Alors, certes, vous aurez pu en profiter durant une courte période. Vous aurez pu voir votre site progresser dans les SERPS de Google plus que vous ne l’auriez espéré.. mais à quel prix ! Désormais, votre site est blacklisté. Ce dernier est dévolu à rester durant une très longue période dans la sandbox de Google.

Un bon conseil, restez à l’écart de ces techniques douteuses qui n’auront que pour effet de vous mettre des bâtons dans les roues sur le long terme. Certaines personnes usent de ces stratagèmes. Elles sont conscientes du danger qu’elles encourent. Pour ce faire, elles ont admis qu’elles devront créer de nouveaux sites sans cesse et faire une croix sur leurs anciens sites.

Ce n’est pas une façon de procéder qui est viable lorsque l’on débute (et même après d’ailleurs). Aussi, n’essayez pas de prendre ces raccourcis ! Nous n’entrerons volontairement pas en détail sur ce sujet mais sachez que ces raccourcis peuvent être de l’achat de liens sponsorisés réalisé de manière grossière, le bourrage de mots clés (ancienne technique qui a fait ses preuves par le passé, pratiquer du plagiat..).

Prenez note de toutes les opérations que vous effectuez

Pour savoir si vous empruntez un chemin viable, vous vous devez de noter toutes les tâches que vous effectuez et ce, dès le début du processus de création de votre site internet.

La structure d’un site

Nous avons vu que la structure d’un site internet peut faire la différence entre un site qui sera bien positionné dans les SERPS et un site qui ne le sera pas. Prenez donc un papier et faites un arbre en mentionnant toutes les thématiques et les sous thématiques ainsi que les diverses catégories de sujets que vous aborderez sur votre site ou blog internet.

La tendance est à la construction de sites en silo, c’est à dire des sites qui archivent les différentes sous thématiques abordées de manière cloisonnée.

En ce qui concerne le netlinking, autre élément essentiel pour le SEO, là encore vous devrez prendre note de tous les échanges de liens croisés et les partenariats que vous aurez noué avec d’autres webmasters. Mieux encore, il existe des outils qui vont vous permettre de contrôler la validité ou non ainsi que la pertinence de l’ensemble de vos backlinks.

Lorsque l’on souhaite progresser, nous sommes obligés de passer par une phase de test afin de voir et de constater “de visu” ce qui fonctionne le mieux et ce qui propulse notre site en avant dans les SERPS. Indiquez la date de chacune de vos opérations. Si, par exemple, vous travaillez sur le netlinking de votre site, indiquez la date de validation de vos backlinks et corrélez ces données avec l’évolution de votre site dans les résultats de recherche de Google. Cela est primordial de tout noter !

La console Google Search et Google Analytics vous permettront d’analyser quels sont vos bakclinks et quels sont ceux qui vous apportent le plus de jus.

Il existe différentes manières d’obtenir des backlinks (ninjalink, linkbating, échanges de liens croisés, liens sponsorisés..), à vous de voir celle qui sera la plus efficace en termes de rendement, au regard du temps que vous aurez consacré à cette tâche.

Création de contenu en ligne et rythme de publication

Il en va de même concernant l’ajout de contenu. Quel rythme de publication est le meilleur aux yeux de Google. A cela, nous pourrions répondre, sans prendre le risque de nous tromper, que le meilleur rythme de publication est .. tous les jours ! Pourtant, cela n’est évidemment pas réalisable. Essayez donc d’analyser si une seule publication hebdomadaire suffit pour maintenir votre site en bonne position dans les SERPS. Ce rythme de publication idéal recherché dépendra, en réalité, de la concurrence directe à laquelle vous devrez faire face. Il n’y a donc pas de réponse toute faite. Prenez note et analysez de vous-mêmes quelle est la meilleure attitude à adopter en termes de rythme de publication.

Longueur idéale d’un article

Vous pouvez faire varier votre approche également sur la variable “nombre de mots d’un article”. Certains vous diront qu’un article de 500 mots suffira amplement, d’autres qu’il vous faudra écrire et publier des articles d’une longueur supérieur à 1 000 mots pour que votre site gagne en autorité aux yeux de Google. Tout dépendra, là encore, de la thématique abordée et de la concurrence. Retenez ceci.. la quantité ne fait pas tout. Il est préférable de publier moins d’articles avec du contenu qualitatif que de publier chaque jour de l’information sans grand intérêt pour les internautes et pour les algorithmes de Google.

En résumé,

Vous voilà mieux armé pour vous lancer dans le business des sites de niche. Comme vous avez pu l’entrevoir, ce business est chronophage. Cependant, celui-ci a l’avantage de ne vous faire dépenser rien d’autre que votre temps (à moins, bien entendu, dans le cas où vous avez décidé de tout déléguer dès le départ, chose qu’il n’est pas conseillé de faire). A ce titre, sachez que vous pourriez également acheter des sites de niche clés en main. Cela est même une tendance actuellement. L’inconvénient est que vous devrez payer pour ce faire. Bien entendu, si vous n’avez pas le budget pour acheter un site de niche de qualité et digne de ce nom, autant ne pas avoir recours à cette manière de procéder.

Un juste milieu pourrait être d’acheter un nom de domaine existant. Vous profiteriez ainsi de la notoriété et de l’autorité naturelle du site existant pour faire connaître votre nouveau site de manière beaucoup plus rapide que si vous étiez parti de zéro.

Faites vos classes. Commencez par concevoir de A à Z votre premier site de niche et voyez comment cela se passe. Si ce business et ce travail vous passionnent alors, continuez sur cette voie. Le cas échéant, passez par des sites tels que 5euros.com, pour ne citer que lui, pour déléguer la création et la mise en place d’un site internet ainsi qu’acheter du contenu rédactionnel. Vous pouvez également contacter une agence pour votre projet web.

REJOINS LE CLUB PRIVÉ

On te dévoile tout sur la création d’un revenu passif grâce aux sites d'affiliation

Affiliatis

S'ABONNER À NOTRE

NEWSLETTER

 REJOINS LE CLUB PRIVÉ

WELCOME,

Enjoy luxury, exclusivity and discretion

NOW TREAT YOURSELF!

Get 25% Off & Free Shipping On Your First Order. Enter Code WELL25SPE